Biodiversité : Échanges et Diffusion d’Expériences

 

L’association BEDE en elle-même :

présentation BEDE

BEDE est une association à but non lucratif, créée en 1994. Son principal objectif est la promotion de la biodiversité cultivée par l’accompagnement et la participation aux mouvements et initiatives de ses acteurs, en Europe et en Afrique.

BEDE travaille avec de nombreuses associations locales, principalement paysannes, notamment au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Elle appuie aussi des organisations paysannes en France, notamment dans la région du Minervois dans le Sud Est, et en Europe.

 

Par le biais de foires, d’ateliers, de séminaires, ou encore de symposiums, BEDE favorise les échanges de savoir-faire et la création de liens entre les associations paysannes, les communautés locales et renforce leur mise en réseau.  Elle initie d’autre part des échanges avec des groupes de chercheurs pour mettre en place des projets de recherche-action sous contrôle des organisations paysannes.

 

 

 

 

 

Semences paysannes en Afrique de l'Ouest

Ses projets et actions : 

– Échanges et mise en valeur de savoir-faire entre acteurs paysans de différentes zones géographiques :

Par exemple : systèmes d’irrigation économes en eau et soutien à la diversification et à la transformation des produits cultivés en agrobiologie en Minervois; soutien au maintien des variétés de figuiers en Kabylie; ou encore à la transformation des produits locaux par les femmes au Mali, etc.

 

– Organisation et participation à des veilles d’information sur les enjeux environnementaux : OGM, semences paysannes, etc.

 

– Création et diffusion de publications, documentaires et outils pédagogiques :

Pour sensibiliser le grand public et les professionnels à l’importance croissante de la préservation de notre environnement, en particulier en matière de biodiversité cultivée. Exemple: Mallette pédagogique EPI (voir catalogue en ligne )

Semence paysane

 

 

– Animation et participation à des événements publics :

Participation aux Journées de l’Arbre de la Plante et du fruit à St Jean du Gard chaque année en novembre, à la Bourse d’échanges de semences de Celles dans le Lodévois en mai, et à diverses Journées de l’environnement et de la biodiversité.

 

– Formations, colloques et conférences :

Conférence “Faire vivre les semences paysannes en Languedoc-Roussillon” au Salon Terrabio à Remoulins (Gard) en septembre 2011;

Formation « Semences, autonomie semencière et sauvegarde des variétés traditionnelles », en décembre 2011, au centre de formation en agroécologie de Tang Zougou (Burkina Faso).

 

 

 

 

 

La participation du magasin Le Yéti :

Le magasin Le Yéti soutient BEDE dans un souci de préservation de l’environnement et des savoir-faire locaux. Le magasin participe, par le biais d’un mécénat, à la communication des projets et des actions que mène l’association.   Il s’agit d’une réelle volonté de sensibiliser le grand public au respect et à la préservation de la nature et de ses richesses ainsi que soutenir les paysans dans leur dynamique de défense et de promotion de la biodiversité cultivée. Le Yéti s’engage maintenant depuis 2008 dans le financement des projets de l’association, en adhérant à la fondation « 1% pour la Planète ».

 

Le Yéti a notamment permis à l’association BEDE de connaître la fondation PETZL, fondation d’entreprise du célèbre fabriquant de matériel de montagne, qui a depuis développé un projet avec des grimpeurs/cultivateurs (Phœniciculteurs) de palmiers-dattiers de la région de Ghardaïa en Algérie. Ces cultivateurs doivent grimper plusieurs fois par jour sur des palmiers à une hauteur pouvant atteindre parfois 30 m.  A la suite d’une réunion prévue en juin sur le thème de la sécurisation des moyens mis en œuvre pour cette culture, il sera question de finaliser et réaliser un matériel spécifique pour ces paysans cultivateurs, afin d’assurer leur sécurité  lors des récoltes et autres travaux de culture des dattiers.

 

Formation petzl

 

 Quelques exemples d’activités réalisées depuis 2014

 

– A l’échelle des territoires :

 

Soutien à la transition écologique des systèmes de culture

 

® En France, dans le Minervois (Languedoc-Roussillon) avec les membres de l’association Chemin Cueillant : Diversification vers l’arboriculture fruitière dans l’objectif d’une transition vers une agroécologie paysanne alternative à la viticulture.

® En Afrique de l’Ouest : Au Sénégal, au Togo et au Bénin, soutien aux prérequis fondamentaux pour la biodiversité en agroécologie : terre, eau, petit élevage

 

Valorisation de l’agrobiodiversité

 

® En Algérie (Kabylie) : Poursuite de l’accompagnement de la coopérative pour la transformation et la valorisation des figues à Béni Maouche.

 

® En Afrique de l’Ouest, au Mali : Appui à la COFERSA (Convergence des femmes rurales pour la souveraineté alimentaire) pour la transformation et la valorisation des produits locaux.

 

® En Algérie (Mzab) : création d’un harnais de sécurité pour les grimpeurs de palmiers-dattiers avec l’association Tazdaït et la Fondation Petzl.

 

Coconstruction des savoirs par les paysans et les chercheurs

 

® En France, en Algérie et au Bénin : Les Laboratoires Hors Murs pour la biodiversité cultivée. Le LHM mène des actions de recherches collaboratives favorisant l’utilisation et la valorisation de la biodiversité agricole locale par et pour les communautés rurales.

 

– A l’échelle régionale et internationale : 

 

Rencontre régionale des producteurs de semences paysannes

 

®  En Afrique de l’Ouest : 4ème édition de la Foire ouest-africaine des semences paysannes, organisée tous les 2 ans par l’Association sénégalaise des producteurs de semences paysannes à Djimini, et soutenue depuis 2009 par l’association BEDE.

 

Renforcement des réseaux et coalitions

 

®  En Europe, participation au Réseau pour la démocratisation de la recherche agricole en Europe (DARE) : L’objectif est d’instaurer un premier réseau européen multi-acteurs (paysans, activistes, chercheurs) sur l’innovation paysanne et la recherche collaborative en agriculture en Europe.

® En Afrique de l’Ouest, accompagnement de la Coordination Ouest Africaine pour les Semences Paysannes (COASP).

®  Au niveau mondial, avec le Comité international de planification des organisations de la société civile pour la souveraineté alimentaire (CIP) : Participation au groupe de travail sur la biodiversité agricole. L’association BEDE participe au CIP pour contribuer au Rapport « Etat de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde » piloté par la FAO. 

 

– Edition et diffusion:

 

® « Semences paysannes en Afrique de l’Ouest », Journal de la 4ème Foire ouest-africaine des semences paysannes (Djimini, Sénégal, mars 2014)

® Mise en place du nouveau site de BEDE

 

– A quoi sert l’argent alloué par le magasin Le Yéti ?

 

Les sommes que Le Yéti alloue à l’association B.E.D.E sont entièrement dédiées à l‘information et à la communication de l’association. Elles permettent de mettre à jour le site internet de BEDE, mais participent aussi à la réalisation du bulletin bi-annuel « Les Nouvelles de BEDE ».

En effet, ce sont des postes qui sont difficiles à financer et pourtant indispensables à la pérennité de l’association.  

 

 

 

 

BEDE projet agricole projet de société

47, place du Millénaire

34000 Montpellier

Tél. /fax : 04 67 65 45 12

E-mail : bede@bede-asso.org

Site internet